Comment aborder les exercices de Kum Nyé

KN57 L'ouverture du coeur 

  Abordez chaque exercice l’esprit ouvert, sans attente ni jugement,

car si vous commencez un exercice dans l’espoir d’un résultat donné, vous avez des chances de vous couper de l’expérience.

Nous avons tendance à nous tenir à l’extérieur de nous-mêmes, jugeant ce que nous sommes en train de vivre et créant un dialogue intérieur, mobilisant l’énergie et la bloquant avec des commentaires du genre suivant : « ça, c’est bien » ou « là, je dois sûrement me tromper ».

 

La clé de la pratique est de ne pas vouloir étiqueter, manipuler ou donner un sens à ce que nous ressentons. Quand un jugement apparaît dans votre esprit, utilisez-le comme un signal pour aller plus profond dans les sensations et les ressentis.
Observez quels sont les organes, les tissus et les muscles qui réagissent à la sensation ; allez explorer ces endroits. Peut-être ressentez-vous de la douleur, de la joie, de la chaleur ou de l’énergie. Quelle est la nature de l’expérience, quelles sont ses nuances et ses qualités ?

 Bien que cette expérience de pleine participation puisse être appelée attention, conscience ou sensibilité, sa nature n’a pas être nommée ou définie ; il n’y a plus d’esprit critique en train de juger. Ce qui se passe est votre propre action. Vous n’avez pas besoin de poser des questions ou de vous faire un rapport à vous-mêmes sur ce qui est en train de se passer. Ce sont simplement vos sensations qui s’expriment.

   Le yoga tibétain Kum Nyé de Tarthang Tulku p.23

Comments

  • trinlefred
    Répondre

    Si je peux me permettre, un petit mot pour saluer le travail de Félicité et tout le groupe de Kum Nyé qui pratique à Beaumont. Je me sens privilégiée d’en bénéficier depuis 2 mois maintenant. J’encourage très sincèrement toute personne souhaitant aller vers son véritable soi à venir pratiquer Kum Nyé.

    Corps et esprit, 2 mots et tant de choses à découvrir…

    Kum Nyé nous offre, grâce aux maîtres tibétains qui ont su précieusement transmettre leur connaissance, un outil merveilleux. C’est un réel bonheur de pouvoir en bénéficier aujourd’hui en Europe. Une chaleureuse reconnaissance envers tout ceux qui contribuent à cela. Merci Arnaud pour votre venue en avril.